Première campagne d'échantillonnage à Madagascar

 

En avril 2014 a eu lieu la première campagne d'échantillonnage de sol de Savannes (Bozaka) en suivant 3 gradients climatiques au départ d'Antananarivo. 

Participants : Thierry Becquer (Eco&Sols), Kanto Razanamalala (LRI), Modeste Rakotondramanana (LRI), Lionel Ranjard (Agroecologie), Nicolas Chemidlin (Agroecologie)

Première réunion de Projet

 

Première réunion de projet en avril 2015 entre tous les partenaires, en présentiel à Madagascar dans les locaux du partenaire LRI. Cette réunion a permis de reposer le contexte et les objectifs du projet, de présenter les premiers résultats obtenus sur l'échantillonnage du gradient climatique. A cette occasion, chaque partenaire a fait une présentation de son institution.  

Deuxième campagne d'échantillonnage à Madagascar

Nous avons réalisé en avril 2015 la deuxième campagne d’échantillonnage de Madagascar sur le réseau de parcelles des agriculteurs appartenant au programme de développement de notre partenaire non académique Agrisud internationnal. Nous avons organisé à cette occasion la première réunion du projet à Antananarivo, dans les locaux du LRI, lors de laquelle tous les partenaires étaient physiquement représentés. Tous les partenaires ont donc pu participer à la campagne d’échantillonnage. Ce partage a été extrêmement bénéfique à différents niveaux. Il a permis : (1) aux scientifiques de rencontrer les agriculteurs et de les questionner sur leurs attentes (voir partie IV) ; (2) aux scientifiques des terrains d’Afrique de l’Ouest de caler leurs méthodes et leur stratégie d’échantillonnage sur celles de Madagascar ; (3) aux modélisateurs de visualiser la façon dont les scientifiques acquièrent leurs données et ce qu’attendent les utilisateurs comme sortie du modèle ; (4) aux ONG de comparer leurs programmes de développements respectifs. 

Tout le collectif CAMMiSolE rassemblé pour la deuxième campagne d'échantillonnage à Madagascar...

Portraits d’agriculteurs des Hautes Terres de Madagascar

Essai du jeu sérieux chez les agriculteurs

A l'occasion du stage de Loïc Selmo Tombo, Nicolas Marilleau (UMMISCO, Bondy), est venu en mars 2016, pour mettre au point avec Loïc un jeu sérieux dont l'objectif était de mieux comprendre les décisions des agriculteurs en termes de rotation des cultures et des types de fertilisant.

 

Deuxième réunion de projet

 

La deuxième réunion du projet a eu lieu dans les locaux de l'UMR Eco&sols, à Montpellier en début juillet 2017. Cette réunion a été dédiée à la partie modélisation du projet. Une première demi-journée a été consacrée aux présentations des résultats obtenus sur les échantillonnages de Madagascar et d' Afrique de l'Ouest. La journée suivante a été consacrée à plusieurs exposés sur les modèles existants. Les deux dernières demi-journées ont servi à commencer la construction du modèle APSF.

Transfert des résultats de la Recherche aux agriculteurs

Un premier atelier de transfert des résultats du projet aux 20 agriculteurs impliqués, a eu lieu en ITASY (ouest d’Antananarivo) en fin juillet 2018. Il a été organisé par Kanto Razanamalala (Post-doc partenaire LRI), Dina Ravonjiarison (technicien AGRISUD), RAMAROFIDY M. Andriamirajo (Chef de Projet Itasy AGRISUD) et Jean-Bienvenue Dinaharison (doctorant UMMISCO). Lors de cet atelier, Kanto Razanamalala a commencé par un petit cours simple de découverte du milieu sol. Puis en collaboration avec Jean-Bienvenue, ils ont intégré les résultats scientifiques de sa thèse dans les matrices de rotations qu’avaient réalisé Loïc Selmo Tombo suite au jeu sérieux qu’il avait mis en place pendant son stage en ITASY en mars 2016. S’en est suivi une discussion avec les agriculteurs.